Génération Génération-s Générations Benoit Hamon M1717 Mouvement Mouvement Génération

La République des égaux-ales Macron sur TF1 : la grande déconnexion

Communiqué de presse de Génération.s suite à l'interview d'Emmanuel Macron au JT de 13h.

Mais dans quel monde vit Emmanuel Macron ? Croit-il que venir faire une opération de communication dans une école, dans un territoire rural le rapproche des préoccupations quotidiennes des Français ? Peut-il nier avec autant d’aplomb la réalité et les effets de sa propre politique qui creuse les inégalités et amplifie les injustices ?

Sur TF1 ce midi, Emmanuel Macron à une fois de plus démontré l’arrogance de son exercice du pouvoir et sa condescendance pour les plus fragiles.

Le Président de la République dit « merci » aux retraités à qui il impose une baisse sans précédent de leur pouvoir d’achat. Cette déconnexion avec le monde réel, avec la vie concrète des Français est devenue, chez monsieur Macron, une méthode de gouvernement. Emmanuel Macron saurait mieux que nous ce qui est bon pour nous. Il sait, mieux que cette infirmière de Rouen, quelles sont ses conditions de travail et ce qui est bon pour l’hôpital. A en croire la communication présidentielle, ne protestez pas, ne réfléchissez pas, ne proposez pas, Emmanuel Macron, Jupiter, a réponse à tout et pensera pour vous !

Déconnecté, il l’est quand il répond avec paternalisme à la colère des étudiants qui se mobilisent pour des conditions d’études dignes, et qu’il réprime avec brutalité. Déconnecté, il l’est quand il impose une nouvelle cure d’austérité aux fonctionnaires après avoir fait un chèque de 5 milliards d’euros d’argent public qui est allé directement sur les comptes en banque des plus grosses fortunes de ce pays.

Déconnecté, il l’est aussi vis-à-vis de lui-même et de sa propre politique quand il affirme qu’il n’y aura pas de fermetures de gares et de suppressions de petites lignes alors qu’elles ont déjà été programmées par la SNCF. Il l’est encore quand il demande des efforts supplémentaires aux communes sans assumer les conséquences désastreuses pour les services publics de proximité. Cette déconnexion tourne au ridicule quand le Président affirme vouloir soutenir les agriculteurs bio alors qu’il a réduit les subventions dans ce secteur.

Gouverner, c’est aussi savoir écouter avec humilité les citoyens, les syndicats, les associations, les collectifs, les agents et salariés qui chaque jour font vivre un pays. Génération.s sera au coeur de tous les combats et de toutes les résistances à la politique injuste et brutale d’Emmanuel Macron et se fera l’écho de celles et ceux qui aspirent à une société juste, égalitaire, écologique et bienveillante.

Lire la suite