Génération Génération-s Générations Benoit Hamon M1717 Mouvement Mouvement Génération

Les déchets nucléaires dans une impasse

Ne pas se tromper de responsable

Devant l'impéritie des gouvernements successifs qui ont reporté sur les générations futures la gestion des déchets nucléaires, la seule réponse apportée aujourd'hui consiste à poursuivre les militants anti-nucléaires qui refusent la véritable poubelle nucléaire prévue à Bure.

Le 13 février trois d'entre eux sont convoqués devant le TGI pour avoir démonté le mur construit de façon illégale dans le bois Lejuc.

Une très forte mobilisation des associations est prévue devant le tribunal pour dire leur solidarité avec ces responsables qui ne veulent pas que l'enfouissement de déchets d'une durée de vie de plusieurs milliers d'années fasse porter les risques sur les générations futures.

Les expertises ont souligné que rien ne garantit la sécurité sur une aussi longue période.

Les incendies intervenus dans des centres de stockage en profondeur ont démontré les dangers d'une telle technique.

Pour Génération.s il ne saurait être question de poursuivre dans les mauvais choix de l'enfouissement des déchets nucléaires.

Des solutions alternatives à Cigéo existent ou existeront. La plus aboutie consiste à assurer un stockage sec en surface pour les déchets existants, tandis que seraient poursuivies les recherches en matière de stockage, conformément à la loi Bataille de 1991.

Le fait que nous ne disposions pas aujourd'hui du savoir-faire nécessaire pour réduire la radioactivité des déchets nucléaire ne constitue pas une raison suffisante pour interdire aux générations futures de s'y essayer.

Génération.s est solidaire des trois militants poursuivis et demande l'arrêt des poursuites à leur encontre. 

Contact presse :

​presse@generation-s.fr

Lire la suite