Génération Génération-s Générations Benoit Hamon M1717 Mouvement Mouvement Génération

« La France participe désormais à la course au moins disant social et fiscal »

Retrouvez la tribune d'Aurore Lalucq, James K Galbraith et Yanis Varoufakis.

Tribune par Aurore Lalucq, James K. Galbraith et Yanis Varoufakis.

Parue dans Le Monde du 14 septembre 2017.

Depuis trente ans, les politiques de flexibilisation du marché du travail ont prouvé leur efficacité dans un seul domaine : redistribuer de la pauvreté. Pourtant c’est bien ce qu’offre Emmanuel Macron avec l’ensemble de sa réforme des règles du travail en France comme contrepartie à l’Allemagne en échange d’une hypothétique nouvelle étape dans la construction européenne. Hypothétique parce que son projet de “fédération light”, une zone euro avec un semblant de budget commun, des eurobonds, des projets d’investissements au ­niveau fédéral et une assurance des dépôts bancaires, n’a pas été accepté par l’Allemagne.

Compte tenu de l’importance de la crise et de l’état social de l’Europe, ce projet initial était déjà totalement anachronique. A la place, le fonds monétaire européen proposé serait placé sous l’autorité de l’Eurogroupe, cette boîte noire antidémocratique au sein de laquelle l’intérêt général et l’esprit de compromis ont laissé place, à l’abri du regard des citoyens, à un diktat économique nommé austérité. Si un tel projet voyait le jour, chaque euro versé le serait sous les conditions très strictes de la « troïka » qui, après Athènes, pourrait ainsi s’installer à ­Paris ou à Rome.

Lire la suite