Notre projet européen Fête de l’Europe : l’Europe que nous devons fêter n’est pas celle d’aujourd’hui mais celle à construire

Jeudi 10 mai, plusieurs comités Génération.s et notamment à Paris sont allés à la rencontre des citoyen.ne.s pour présenter le projet de Génération.s pour une autre Europe, plus démocratique, écologique et sociale.

L’Union Européenne pourrait être un formidable instrument pour améliorer nos vies.

Si elle était organisée en fonction de l’intérêt de l’immense majorité des citoyens, sa puissance économique colossale, la force de son histoire, en feraient un acteur majeur du monde pour répondre aux défis essentiels du temps : paix, écologie, promotion des droits sociaux et de la démocratie.

Aucun pays n’imposera cette vision progressiste de l’Europe à ses partenaires. Pour des raisons institutionnelles et politiques, les chefs d’Etat ont peu de marges, Emmanuel Macron comme les autres, notamment parce qu’il ne voit pas la contradiction entre son conservatisme inégalitaire brutal en France et la crédibilité de son projet européen.

Voilà pourquoi l’Europe que nous devons fêter n’est pas celle d’aujourd’hui mais celle à construire.

Convergence sociale, harmonisation fiscale, transition écologique… Ces idées sont au cœur du rassemblement transnational du "Printemps Européen" dans lequel s’inscrit Génération.s et qui regroupe des mouvements issus de nombreux pays : DIEM25 (présent dans 25 pays de l’Union Européenne), RAZEM (en Pologne) ou encore LIVRE (au Portugal).

Face à l’austérité et au repli national, construisons ensemble cette alternative et redonnons espoir aux citoyen.ne.s européen.ne.s !

 

Cliquez pour télécharger le tract

tract-Europe-1 tract-Europe-2

Photo-journee-Europe-2

Photo-journee-Europe-3

Photo-journee-Europe-3

Photo-journee-Europe-4

Photo-journee-Europe-5

Lire la suite