UGC.themes.undefined Européennes 2019 : la direction de France Televisions ne peut écarter Génération.s du débat du 4 avril

Nous apprenons aujourd’hui que Génération.s n’est pas invité par la voix de son représentant Benoit Hamon au débat organisé autour des têtes de liste aux européennes le 4 avril prochain sur France 2.

Le plateau annoncé se compose en l’état de Jean-Christophe Lagarde (UDI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR), Raphaël Glucksmann (PS), Yannick Jadot (EELV), Manon Aubry (LFI), Ian Brossat (PCF), Nicolas Dupont-Aignan (DLF) et un représentant de La République en marche. 

 

L’ensemble des partis sont ainsi conviés à débattre sauf... Génération.s. 

Nous n’en comprenons pas les raisons si ce n’est une volonté arbitraire de museler notre parole. 

 

Quels critères ont été utilisés pour la composition du plateau ? Ni les sondages, ni la représentation nationale ne peuvent être invoqués pour justifier l’absence de Benoit Hamon et donc de notre mouvement Génération.s.

 

Comment alors expliquer la présence du PCF plus faible dans les sondages ou encore des Verts qui n’ont aucun groupe politique national et qui, au même titre que Génération.s, possède une représentation au niveau européen ? 

 

Benoît Hamon, ancien candidat à la présidentielle, est l’une des personnalités politiques les plus populaires (Lire le sondage).

Génération.s a été récemment crédité de 5,5% - à l’instar du PS - dans un sondage du Monde qui comptait un panel représentatif de plus de 10 000 personnes (Lire l'article). 

 

France Télévisions ne peut prendre la décision d’écarter arbitrairement la représentation de Génération.s. Nous appelons sa direction à revenir sur sa décision. 

La vitalité démocratique, fondement auquel doit être attaché une grande chaîne publique, passe surtout et avant tout par le droit à l’expression de l’ensemble des sensibilités politiques.

 

Revenu universel, taxe robots, ISF européen, visa humanitaire, nos solutions dérangent ? Elles ne peuvent être passées sous silence mais bien au contraire venir renforcer les termes de dialogues bien trop souvent monochromes et orientés. 

Elles méritent d'être versées au débat national et européen dans un moment où nos concitoyens attendent des idées nouvelles pour répondre aux urgences de leur quotidien et aux défis du futur.  

 

Devant l'échec des partis traditionnels et la crise démocratique profonde, nous voulons porter une option politique nouvelle que nous jugeons nécessaire pour le pays et pour l'Union européenne. 

 

La démocratie doit pleinement s'exprimer. 

Lire la suite

Commentaires

Connectez-vous pour écrire un commentaire
photo de profil de Roberto
Roberto
il y a 2 mois
photo de profil de LefèvreC
LefèvreC
il y a 2 mois

Inadmissible ! Il faut réagir...Je propose d'inonder la chaîne de mails de protestation. Qu'en pensez-vous ?

photo de profil de beaufreredominique
beaufreredominique
il y a 2 mois

Ah mais c'est Léa qui a fait le casting ! Raphael oui, Benoit non !

Nous voulons que Benoit Hamon participe à ce débat.

photo de profil de Catherine ANCELET
Catherine ANCELET
il y a 2 mois

Il y a un autre débat mercredi soir sur BFMTV où sont invités tous les responsables des principaux partis politiques. Le PCF, FI, LR, RN, PS, MODEM y seront mais pas G.s. Il n'y a pas que France 2 qui nous oublie.

photo de profil de Sand
Sand
il y a 2 mois

Y-a-t'il une pétition pour demander la participation de Génération.s au débat?

photo de profil de Génération•s Niort
Génération•s Niort
il y a 2 mois

Censure te voici ! Passons par les réseaux sociaux, ami.e.s et nos comités afin d'informer, voire d'influer sur cet état de fait inadmissible